Magali S.

Blexbolex

La Partie

29,90
Conseillé par (Libraire)
13 novembre 2022

un objet rare!

Qu'est ce que c'est ? Une BD? Un album? Un roman illustré? C'est pour enfant ou pour adulte?
Je ne pourrai pas répondre à ces questions, mais tout ce que je peux en dire c'est que c'est une expérience visuelle remarquable (et tactile aussi, pour les fous comme moi qui aiment caresser le papier religieusement) et une rencontre marquante avec un univers singulier. L'objet tient de la rareté, l'illustration semble appartenir autant au passé qu'au futur, et l'histoire vient titiller l'enfant qu'on porte en nous et le faire remonter à la surface.
J'ai eu des remontées de Miyazaki, du Magicien d'Oz, et d'autres choses nichées au creux de l'imaginaire collectif.
Chaque lecteur s'en emparera à sa manière, et deviendra un magicien à son tour, capable comme il est de voyager dans des contrées fantastiques au-delà des pages.
Assez dingue.

25,50
Conseillé par (Libraire)
4 novembre 2022

Brillant!!

Joann Sfar invoque les personnages de l'Histoire autant que ceux de son histoire, ceux qu'il a façonnés et qui l'ont façonné en retour, il invoque la figure paternelle, modèle fascinant pétri de contradictions. Et puis, bien sûr, il invoque ou convoque Celui qui est en haut, ou plutôt Celui qui n'y est pas.
Il nous raconte avec un humour tendre et ravageur qu'il préférait faire agent de sécurité devant la synagogue, même sous la pluie, plutôt que d'être à l'intérieur.
Il nous raconte un jeune Joann avec de l'énergie à revendre, mais personne en face pour en découdre à part une haine omniprésente qui ne cesse de grandir.
J'aime les histoires bien construites, avec de la profondeur, les chemins de traverse, j'aime le verbe juste et le dialogue presque mystique qui s'instaure entre l'auteur et le lecteur. J'aime le dessin quand il vit, qu'il donne la vie en deux traits trois mouvements, et que chaque case raconte une histoire. Il y a tout ça dans la Synagogue, et bien plus encore.
J'ai tout aimé si fort, jusqu'aux archives en fin d'ouvrage que d'habitude je ne survole même pas.
A travers le récit de son enfance et de son adolescence, Joann Sfar nous délivre une arme puissante contre la haine et l'antisémitisme. C'est intime et pourtant si universel.
L'année n'est pas encore terminée, mais je peux d'ores et déjà dire, qu'il s'agit de ma BD de l'année.
Brillant, bouleversant et si intelligent.

Stéphanie Richard

Sarbacane

12,90
Conseillé par (Libraire)
19 octobre 2022

Texte coup de poing

Texte court et choc des éditions Sarbacane sur la colère, le déterminisme social, la rédemption et le pardon.
La mère d'Ira est arrivée à 16 ans en France, enceinte. Elle vient du Nigéria. Perspectives d'avenir : néant. Elle devient accro au crack.
Ira détruit tout. Ne laisse personne s'approcher d'elle. Jusqu'à ce que...
Une claque bien sentie d'à peine cent pages.
L'écriture de Stéphanie Richard virevolte, attaque avec justesse et précision. Les émotions sont au rendez-vous, c'est une réussite.
Un texte pour bousculer les ados, les faire réfléchir, et s'acoquiner avec la belle littérature.

Conseillé par (Libraire)
19 octobre 2022

Un roman fantastique époustouflant!!!

La vie invisible d'Addie Larue raconte l'histoire d'une jeune fille au début du 18ème siècle qui, pour échapper à un mariage forcé, va pactiser avec une divinité peu recommandable. Elle lui demande du temps, elle va devenir immortelle. Elle lui demande d'être libre, elle va le devenir à un point où plus personne ne se souviendra d'elle. Mais un jour, après 300 ans d'errance, Addie va croiser le chemin d'un jeune homme qui la reconnaît. On dévore ces 700 pages avec un plaisir gourmand, l'écriture et l'atmosphère sont magnétiques, envoûtantes et sensuelles, tout comme les personnages. On navigue avec délectation à travers les siècles et on frissonne de plaisir et d'effroi lorsque le démon réapparaît dans la vie d'Addie. À partir de 15 ans, et pour tous les amoureux des univers fantastiques!

Robert Laffont

18,00
Conseillé par (Libraire)
4 octobre 2022

Quête d'identité et secret de famille

Pour son premier roman, Judith Elmaleh nous livre un récit touchant et tout en pudeur, porté par une plume fluide et élégante. C'est l'histoire d'une famille joyeuse où tout le monde parle fort et fait des blagues à table. Beaucoup de bruit pour cacher les non-dits qui se transmettent de génération en génération et façonnent les êtres à leur insu.
C'est Anna qui va briser la chaîne, en retournant à Casablanca auprès de sa grand-mère et en réveillant la mémoire familiale. C'est également dans ce décor empreint de nostalgie qu'Anna va trouver un peu d'apaisement.