Jardiner sans se fatiguer
EAN13
9791030104837
ISBN
979-10-301-0483-7
Éditeur
Tana éditions
Date de publication
Nombre de pages
304
Dimensions
22 x 14,5 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jardiner sans se fatiguer

De

Tana éditions

Offres

Autre version disponible

Première traduction française à l'occasion du soixantième anniversaire de la parution de l'ouvrage de Ruth Stout, jardinière américaine des années 1960 qui a révolutionné le jardinage biologique grâce au mulch (paillis). Edition préfacée et commentée par Didier Helmstetter (Le Potager du Paresseux).
Dans les années 1960, une femme, Ruth Stout, établie dans le Connecticut, aux États-Unis, devient célèbre par sa méthode de jardinage, qui repose sur le fait de couvrir le sol d'une épaisse couche de foin. Son livre affichait sans ambages : " Sans bêcher ; sans biner ; sans sarcler ; sans désherber ; sans arroser ; sans traiter... " Aucun doute n'est permis : c'était révolutionnaire, et pour le moins radical.
Est-ce sa naissance dans un milieu quaker –; un mouvement religieux issu du protestantisme qu'on peut caractériser par quatre mots : abolitionnisme, pacifisme, simplicité et sobriété –; qui lui a donné cette incroyable liberté de penser ? Qui lui a insufflé cette manière de jardiner, encore totalement innovante de nos jours ? Comment a-t-elle réussi à s'imposer, elle, une femme, face aux scientifiques et autres experts hommes, tenants de l'agriculture conventionnelle ?
La traduction de ce best-seller américain répare enfin ce que l'on peut considérer comme une énorme injustice. Avec beaucoup d'humour, sans s'embarrasser de développements scientifiques mais en s'appuyant sur des années d'expérience et sur ses échanges avec d'autres jardiniers, Ruth Stout nous livre ce qui a été appelé de son vivant la " méthode Stout " pour produire en abondance sans se fatiguer.
Quand Didier Helmstetter, l'agronome iconoclaste qui a popularisé le Potager du Paresseux, découvre fortuitement l'existence de Ruth Stout, il se rend compte qu'il n'est pas l'inventeur du jardinage sur foin ! D'abord intrigué, puis captivé et emballé par cette femme incroyable et passionnée, il s'est permis d'annoter le texte de ses commentaires pour étayer le propos de Ruth Stout des dernières connaissances en matière d'agronomie. Une rencontre délicieusement détonante.
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Corinne Smith.
S'identifier pour envoyer des commentaires.