Rien n'est noir
EAN13 : 9782234086180
ISBN :978-2-234-08618-0
Éditeur :Stock
Date Parution :
Collection :La Bleue
Nombre de pages :250
Dimensions : 22 x 13 x 2 cm
Poids : 370 g
Langue : français

Rien n'est noir

De

« À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages? Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien.
Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d’inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint.
Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.»

Claire Berest (Auteur) a également contribué aux livres...

Gabriële

Gabriële

Claire Berest, Anne Berest

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 8,20 €
Gabriële

Gabriële

Anne Berest, Claire Berest

Stock

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,50 €
Bellevue

Bellevue

Claire Berest

Stock

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 17,50 €
Enfants perdus

Enfants perdus

Claire Berest

Plein Jour

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
L'orchestre vide, roman

L'orchestre vide, roman

Claire Berest

Léo Scheer

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 17,00 €
Mikado, roman

Mikado, roman

Claire Berest

Léo Scheer

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
En savoir plus sur Claire Berest

3 Commentaires 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Un roman éblouissant de couleurs !

4 étoiles

Par . (Librairie La Grande Ourse)

Frida Kahlo et Diego Rivera étaient faits pour s’aimer et se détester. Dans son roman haut en couleurs Claire Berest décrit l’histoire d’une passion dévorante, destructrice. Et créatrice.

Il s’appelle Diego Rivera. Elle s’appelle Frida Kahlo.

Ils vont former l’un des couples les plus explosifs de l’histoire de l’art et Claire Berest dans son roman va s’attacher, plus qu’à écrire une nouvelle biographie du couple, à décrire la fusion, mais aussi la violence d’une passion tellurique.
Comme le scalpel qui déchire perpétuellement le corps de Frida fracassé par un accident de tramway, le roman raconte la souffrance et la joie qui accompagnent Frida lors de sa première rencontre avec celui qui peint des fresques murales gigantesques, au divorce et au remariage. Deux évènements symboles de cet aller retour permanent entre fusion et séparation, entre fidélité et adultère.
Frida est asservie et libre. Asservie car elle obéit aux injonctions du peintre, elle devient son tout, ne vit qu’à travers sa présence, lui qui multiplie les maitresses et les injonctions. Libre car elle va se battre de toutes ses forces par amour, bouger son corps mutilé, goûter à tous les plaisirs. Et peindre. Il peint des scènes de trois mètres de haut. Elle peint de petits tableaux. Et sa peinture va devenir le reflet inconscient sa vie: tourner sur les tourments du corps et de l’esprit. Un hymne à la résistance.

Les deux peintres ont en commun le goût de l’explosion des tonalités brutes, des couleurs qui donnent leur titre aux chapitres, du bleu du ciel mexicain des débuts au rouge des Etats Unis, et au jaune des déchirements. Les mots de Claire Berest sont comme des tons violents posés sur une toile. Ils vibrent d’intensité et décrivent à merveille l’emprise de la passion qui exacerbe les sens et peuvent rendre fou. Le roman nous secoue dans un partage sensuel, chaotique de vie et de mort, de désir et de répulsion.

« Rien n’est noir » est écrit sur la couverture, au dessus d’un baiser fougueux et coloré. « Rien n’est noir » disent les peintres. Claire Berest démontre que la couleur peut aussi être l’apanage des mots et de la littérature.
Eric

Rien n'est noir

5 étoiles

Par .

Après un accident qui l'a clouée au lit pendant des mois, Frida Khalo reprend vie. A 21 ans, elle veut profiter de sa jeunesse et rattraper le temps perdu. Elle peint, elle boit, elle parle fort et elle séduit. Son corps est lent, mais son esprit lui, va vite. Frida est pleine de couleurs, de musiques, d'injures et de mots d'amour.
Quand Frida rencontre Diego Rivera, c'est une évidence. Leur amour devient légende et quand on les rencontre, on n'oublie pas Diego, sa prestance et son aura captivant et sa Frida, frêle à ses côtés, mais bruyante et colorée.
Claire Berest nous raconte la vie de cette femme haute en couleurs et au destin hors du commun, cette artiste exceptionnelle devenue aujourd’hui une icône. Elle nous invite à un fabuleux voyage du Mexique à Paris en passant par les États-Unis, au côté de ce couple mythique. "Rien n’est noir" se lit passionnément, c’est un roman flamboyant traversé par un vrai souffle romanesque.

4 étoiles

Par . (Librairie Mots et Images)

"Qu'est-ce que la vie, si ce n'est un spectacle?"
Claire Berest nous dépeint l'amour qui lia Frida Kahlo et Diego Riviera.
Retrouvez une Frida profondément, irrémédiablement abimée et fragile mais furieusement vivante.
Jessy