Trois saisons d'orage
EAN13 : 9782878583373
ISBN :978-2-87858-337-3
Éditeur :Viviane Hamy
Date Parution :
Collection :Domaine Français - Les Contemporains
Nombre de pages :265
Dimensions : 21 x 13 x 2 cm
Poids : 312 g

Trois saisons d'orage

De

Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d’un pays qui s’en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d’une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. L’histoire d’André, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérangère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de son fils Valère, et de ses vaches. Une famille de paysans. Et au milieu, une maison. Ou ce qu’il en reste.

Trois générations confrontées à l’Histoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature.
Saga portée par la fureur et la passion, Trois saisons d’orage peint une vision de la seconde partie du XXe siècle placée sous le signe de la fable antique. Les Trois-Gueules, « forteresse de falaises réputée infranchissable », où elle prend racine, sont un espace où le temps est distordu, un lieu qui se resserre à mesure que le monde, autour, s’étend. Si elles happent, régulièrement, un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres, les villageois n’y peuvent rien ; mais ils l’acceptent, car le reste du temps, elles sont l’antichambre du paradis.

Cécile Coulon renoue ici avec ses thèmes de prédilection – la campagne opposée à la ville, la lutte sans merci entre l’homme et la nature –, qui sont les battements de coeur du très grand succès que fut Le Roi n’a pas sommeil (Éd. Viviane Hamy, 2012).

Cécile Coulon (Auteur) a également contribué aux livres...

Une bête au paradis

Une bête au paradis

Cécile Coulon

L'Iconoclaste

Précommande, réservé ou expédié chez vous le 21/08/2019 18,00 €
Trois saisons d'orage, Prix des libraires 2017
En stock, expédié demain 7,50 €
Les ronces

Les ronces

Cécile Coulon

Le Castor Astral

En stock, expédié demain 15,00 €
EbookTrois saisons d'orage

Trois saisons d'orage

Cécile Coulon

Viviane Hamy

Indisponible sur notre site
Le Rire du grand blessé

Le Rire du grand blessé

Cécile Coulon

Points

En stock, expédié demain 6,00 €
Les Grandes villes n'existent pas

Les Grandes villes n'existent pas

Cécile Coulon

Raconter La Vie

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Cécile Coulon

4 Commentaires 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

amour, famille

3 étoiles

Par .

De cette auteure Le cœur du pélican m’était tombé des mains. Devant les avis enthousiastes sur ce dernier roman, je décide de redonner une chance à l’écrivaine.

Ca commence plutôt bien : des personnages bien campés, décrit longuement. Un village très vivant dont on suit l’épanouissement. Les personnages de milieux différents évoluent dans ce décor paradisiaque que ceux de la ville ne connaissent pas.

Et puis l’auteure a commencé à m’agacer avec ses fourmis blanches, comprenez les travailleurs des carrières de pierres. La langue française est assez riche pour les appeler autrement, non ?

Et je me suis rendue compte que Cécile Coulon ne cessait d’enfoncer le clou pour les mêmes descriptions et détails, à tel point que le récit n’avance pas. Qui plus est, j’ai trouvé son approche du monde paysan des années 1970 digne du début du 20e siècle : pas d’évolution. Or, je suis une petite fille de paysans née dans ces années là, et je peux vous dire qu’il y en a eu, du changement.

J’ai fini ce récit qui patine en avance rapide, levant les yeux à chaque répétition de descriptions, toujours les mêmes qu’en début de roman. Mme Coulon a-t-elle peur que l’on ne comprenne pas là où elle veut en venir ?

À trop enfoncer le clou, j’ai abandonné la planche.

http://alexmotamots.fr/trois-saisons-dorage-cecile-coulon/

L’image que je retiendrai :

Celle de Valère fils de paysans, et de Bérangère fille de médecin qui s’aiment depuis l’enfance. Même le thème est remâché.

les trois orages

5 étoiles

Par .

J'ai adoré mais adoré ce livre! Surtout le personnage de Valère ! Que dire sur ce personnage ? Il est adorabl e! Une peinture tellement raffinée, juste émouvante. Je ne décrirais pas aussi bien que Cécile mon ressenti mais je me suis surprise à souffrir pour lui et je crois sincèrement qu'il s'agit là d' un chef d’œuvre ! Quelle vie ce magnifique garçon peut-il avoir après ce terrible bouleversement intérieur ? J’espère que nous allons le retrouver car nous en sommes toutes amoureuses... Une psy qui aimerait en savoir plus. Un grand bravo, quel ardeur. Lydie

4 étoiles

Par .

L'histoire qui s'étale sur 70 ans, commence quand un tout jeune médecin lyonnais décide de s'installer un endroit fort étrange. Un endroit à mauvaise réputation, loin de la ville et qui semble vivre replié sur lui même. Contre toute attente, le médecin s'y plaît , tombe amoureux d'une belle demeure qui accueillera sa famille. Tout semble aller pour le mieux sauf que l'inattendu s'invite pour troubler la quiétude de cette vie bien tranquille....
Dans ce roman qui a tout d'un roman de terroir, la surprise vient de l'écriture de Cécile Coulon qui s'harmonise parfaitement au monde qu'elle nous dépeint, à la fois rude et enchanteur. " Pas un mot inutile. Pas une parole décorative ". Elle sait juste entretenir ce qu'il faut de mystère pour ferrer à coup sûr le lecteur qui ose s'aventurer lui aussi aux Fontaines.

Coup de coeur

5 étoiles

Par .

Selon les lecteurs, on assimilera ce roman à un roman social, l'histoire d'un village dont l'économie prospère grâce à l'implantation d'une carrière, à un roman d'apprentissage ou à une allégorie de l'aventure humaine dans un jardin d'Eden auquel tous les personnages ne peuvent accéder indéfiniment. On pourrait aussi parler de désir(s), de secret de famille, de chemins de vie, de destin, de sacrifice, y voir une tragédie à la Racine, avec des personnages qui croient tout contrôler quand il n'en est rien ; il faudra bien que cette force plus grande que les hommes réparent en sacrifiant quelques victimes sur l'autel de l'ordre.

[Lire la suite ...]