Dakota Song

Ariane Bois

Belfond

  • 17 décembre 2018

    Les années 70 à New York

    Shawn est un petit gars de Harlem au début des années 70 qui voit son meilleur ami se faire tuer dans le métro.
    Il aurait pu subir le même sort si un oncle, portier dans le très select immeuble Dakota à Manhattan, ne l’avait pas pris sous son aile.
    Le jeune garçon nous ouvre donc les portes de certains propriétaires, avant l’arrivée de John Lennon et Yoko Ono, et jusqu’à la fin tragique du Beatles.

    J’ai aimé rencontré ces personnages tous différents de la haute société new-yorkaise. Leurs façons de se comporter avec le personnel nombreux. J’ai aimé suivre l’histoire de la ville, toujours en mutation, en arrière-plan. Je n'ai pas accroché aux mentions des différents films de cette décennie.

    Un roman qui a su créer une atmosphère particulière avec des personnages attachants, même les plus détestables.

    L’image que je retiendrai : celle du black-out de la ville, malgré un règlement strict, les propriétaires ont accueilli des rescapés loin dans leur cour.

    https://alexmotamots.fr/dakota-song-ariane-bois/


  • par (Libraire)
    9 mai 2017

    Portrait survolté d’une Amérique en pleine révolution artistique

    Une plongée dans le New York des années 70 grâce à un roman choral, ayant pour toile de fond le Dakota.
    N'entre pas qui veut dans cet immeuble mythique, mais le lecteur est un
    invité privilégié ! Delphine